line
BIENTÔT DISPONIBLE
- LE NOUVEAU TEST RAPIDE D’E. COLI
AMÉLIOREZ VOTRE SURVEILLANCE
ENVIRONNEMENTALE ACTUELLE AVEC NOTRE TEST RAPIDE E. COLI

Notre test rapide d’E. coli fait partie de la série de surveillance de l’environnement N-LightTM qui permet de détecter les agents pathogènes dans les installations de production et de transformation des aliments sans investissement important ni nécessité de disposer d’un laboratoire. Ce test a été développé dans un souci de convivialité et de polyvalence, servant d’indicateur d’hygiène sur les surfaces de l’usine, les outils, les machines de production et pour l’hygiène des mains des employés. Tout en évitant les inconvénients des plaques de gélose et la préparation fastidieuse des échantillons, le test rapide E. coli fournit des résultats fiables après seulement 16 heures.

Pour les clients qui utilisent déjà les tests rapides pour Listeria monocytogenes et Salmonella Risk, N-LightTM E. coli peut être intégré de manière transparente dans les flux de travail existants car il peut être réalisé avec le même incubateur et luminomètre NEMIS. En outre, N-LightTM E. coli permet de prendre des mesures correctives immédiates, ce qui permet aux responsables qualité d’avoir une vue d’ensemble des conditions d’hygiène et des contaminations fécales dans l’environnement de leur usine.

DÉVERROUILLEZ LE POTENTIEL CACHÉ DE VOTRE
SURVEILLANCE ENVIRONNEMENTALE

Les agents pathogènes d’origine alimentaire restent un défi majeur pour la santé publique dans le monde entier. Escherichia coli et d’autres Enterobacteriaceae représentent un groupe important de micro-organismes car ils indiquent les zones où les conditions d’hygiène sont défavorables et les contaminations fécales potentielles dans les aliments. Escherichia coli habite principalement le tractus intestinal inférieur des animaux à sang chaud et se transmet par voie fécale ou orale. Par conséquent, sa présence dans les aliments doit être évitée à tout prix. En outre, des études ont rapporté que certains E. coli peuvent même survivre pendant de longues périodes et se reproduire dans des environnements extra-intestinaux. Cela suggère que le micro-organisme peut s’intégrer aux communautés microbiennes indigènes dans les environnements de transformation des aliments, ce qui représente un risque pour la santé des consommateurs s’il n’est pas surveillé. Les symptômes causés par cette bactérie comprennent non seulement la diarrhée, mais elle est également connue pour provoquer des septicémies et des méningites.

En tant que membre du groupe des Enterobacteriaceae fécales, E. coli sert d’alarme pour l’état d’hygiène des installations de traitement des aliments et peut indiquer la présence d’autres bactéries nocives. Il peut également être utilisé comme indicateur fécal de choix pour la surveillance et/ou le contrôle de:

  • location

    une mauvaise hygiène des mains

  • location

    les matières entrantes (par exemple, les résidus de fumier, la terre, etc.)

  • location

    les étapes de destruction inefficaces dans la transformation des aliments